EN COURS 

Quand l’enfermement devient support de questionnements 

 - Entre besoin d’existence et de reconnaissance - 

 

« C’est la partie émergée de l’iceberg, celle que je laisse voir aux gens, et celle qu’ils aiment regarder..» 

 

Quatre jeunes amis dans la vie se retrouvent enfermés dans une villa le temps d’un show de télé-réalité. Derrière cet aspect médiatique et de surexposition, nous découvrons des jeunes adultes enfermés dans une tour d’ivoire, loin des personnages qu’ils se donnent à l’écran. Le diktat du paraître n’a jamais été aussi présent. 

Les vies de Luna, Victoire, Erwan et Aurel balancent entre fiction et réalité. Cependant, l’attente, l’ennui et l’enfermement réveillent des personnalités exacerbées. Tels des animaux en cage, leur prison devient exutoire de leurs passions, et un espace propice aux confidences. La situation les amène à se questionner sur les grandes thématiques qui traversent notre société moderne. Une fresque à la dimension universelle portée par quatre protagonistes flirtant avec les limites des uns et des autres.

 

 « On a tous nos démons, et les démons on prend soin de bien les cacher. » 

 

Entre révélations, disputes, débats et démesures, les esprits s’échauffent, et leur amitié est mise à rude épreuve. Un huis clos électrique où la parole est redonnée aux jeunes d’aujourd’hui.  

En résidence de création du 5 au 16 octobre 2020 au Théâtre Louis Jouvet de Rethel - scène conventionnée des Ardennes

Avec Marina Ocàdiz, Angélique Nigris, Aurélien Boyer et Alexi Ridgway

Création contemporaine

© 2020 par Comme un Art de Scène. 
 

  • w-facebook